Bien choisir votre hébergement Web

Hébergement mutualisé

Améliorer son classement SEO : quatre méthodes incontournables

Choisir les bons mots clés est essentiel pour préparer son référencement. La première règle est d’éviter les termes imprécis ou polysémiques : utiliser « service » pour définir son site qui vend des services de table conduira à rester invisible. Une approche fonctionnelle est de se mettre à la place des clients pour penser le produit comme eux. Il est crucial de bannir le jargon trop technique et d’examiner les choix lexicaux de la concurrence.

Trouver des synonymes en guise de mots clés secondaires pour couvrir l’ensemble du champ sémantique demeure un autre passage obligé – plusieurs générateurs gratuits ou payants y sont dédiés. Chacun peut en outre mesurer très simplement la popularité d’un mot sur Google en tapant le début d’une requête puis en vérifiant son apparition parmi les suggestions.

 

Un contenu qualitatif et original est la plus-value nécessaire pour remonter dans les moteurs de recherche. Un site doit être vivant, pertinent, informatif, proposer des textes correctement orthographiés et des illustrations inédites. Chaque page doit être rédigée autour d’un mot clé spécifique pour optimiser le référencement. Les meilleures présentations sont celles qui tablent sur la simplicité visuelle (quatre ou cinq couleurs maximum) et sur une ergonomie claire, articulée autour d’un menu de navigation statique. Pour améliorer l’expérience utilisateur, il est conseillé de limiter le nombre d’annonces publicitaires et de miser sur l’interactivité du site ; par exemple en y greffant un blog d’actualité sous lequel les visiteurs peuvent exprimer leur avis. Une mise à jour régulière, relayée sur les réseaux sociaux, incitera les internautes à revenir.

 

Des stratégies externalisées existent. L’achat de liens est une alternative permettant de développer son netlinking et d’améliorer le classement SEO d’un site sans en passer par le long processus d’obtention de liens par contacts successifs. Pour la société ou le webmaster qui vise à accroître sa visibilité, l’efficacité de la méthode dépend avant tout du degré de personnalisation et de la qualité des backlinks proposés : un lien intégré naturellement dans un article sponsorisé sera nécessairement plus performant qu’une promotion invasive. De la même manière la construction d’une réputation nécessite de ne pas déposer ses liens sur des sites aux thématiques clivantes ou à l’éthique discutable. Des plateformes telles que BoosterLink sont spécialisées dans le netlinking et permettent l’accès à de nombreuses métriques SEO (Trust Flow, Citation Flow…) pour contrôler l’augmentation de la fréquentation et la progression du référencement.

 

L’échange de liens est un accord dont l’objet est de réduire l’isolement des sites concernés afin d’accroître leur trafic et leur rank Google. Formulé rapidement le site A poste un lien sortant vers le site B et réciproquement. Le résultat sera plus ou moins probant en fonction de la qualité des sites partenaires ; plus le score de Domain Authority de B est élevé, plus la visibilité de A s’en trouve renforcée. Au fil du temps certains abus ont incité les moteurs de recherche à identifier et limiter les effets sur le référencement de cette pratique. C’est pourquoi différentes modalités plus stables et efficaces ont vu le jour, notamment celle dite des échanges triangulaires.