Bien choisir votre hébergement Web

infos pratiques

Audit RGPD : tout ce qu’il faut savoir

 Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est la nouvelle règlementation qui va régir la protection des données. Il sera pleinement applicable à partir du 25 mai 2018. À la clef, de nouvelles obligations, de nouvelles démarches et surtout, plus de garanties pour les droits et libertés des personnes. Pour se conformer au RGPD, les entreprises devront procéder par étape. Et l’une des étapes préliminaires de la mise en conformité consiste à réaliser un audit RGPD. Le point sur tout ce qu’il faut savoir sur cette opération.

Qu’est-ce que l’audit RGPD ?

L’audit RGPD permet d’évaluer si une entreprise suit bien les bonnes pratiques sur la protection des données imposées par le RGPD 2018. L’audit RGPD joue un rôle particulièrement important dans le processus de mise en conformité puisqu’il aide les entreprises à comprendre et à respecter les nouvelles obligations en matière de protection des données. L’audit permet en outre de vérifier si la structure a mis en place des mesures de protection de données efficaces.

Les principaux avantages de la réalisation d’un audit RGPD

La réalisation d’un audit RGPD permet de profiter de nombreux avantages. Tout d’abord, cette opération facilite le processus de mise en conformité. À la suite d’un audit, on aura une vision claire des principaux points écarts avec les nouvelles normes. Ensuite, un audit RGPD permet de concevoir un plan d’action plus efficace pour résoudre les problèmes de non-conformités. Enfin, il permettra d’évaluer la performance des mesures de protections de données déjà utilisées par l’entreprise, d’obtenir des détails sur l’ensemble de traitements de données…

Quels sont les domaines couverts par l’audit RGPD

Un audit RGPD peut couvrir tout ou partie des principes imposés par la nouvelle règlementation sur la protection des données. Parmi les domaines qui peuvent faire l’objet d’une analyse :

–        La politique de gouvernance des données : cartographie, mesure de protection…

–        Procédure de gestion des enregistrements des données personnelles : obtention du consentement, droit de modification…

–        Les procédures de réponse aux demandes concernant les données personnelles : portabilité, demandes de copies, demande de suppression des données, accord de partage…

–        Mesures de sécurité et organisationnelles conçues pour garantir la sécurité des données à caractère personnel sous forme électronique ou manuelle ;

–        La maitrise par le personnel des nouvelles normes imposées par le RGPD : sensibilisation à la protection des données, formation du personnel…

L’édition de rapport

À la fin de l’audit RGPD, on obtient un rapport détaillé sur les points de non-conformités. L’équipe d’audit y joindra un plan d’action contenant les principales recommandations qui seront d’une grande utilité pour résoudre au plus vite les écarts à la loi.

Qui peut demander un audit RGPD ?

Les entreprises, publiques ou privées, peuvent demander la réalisation d’un audit RGPD. Même les services gouvernementaux peuvent demander la réalisation de cet audit.