Bien choisir votre hébergement Web

Services Web

Sémantique SEO : comment bien rédiger une page web pour Google ?

Depuis les mises à jour des algorithmes Panda et Rankbrain, il est nécessaire de rédiger un contenu optimisé pour espérer être bien classé sur Google. Voici quelques conseils pour écrire correctement une page web pour ce moteur de recherche.

Rédiger la page autour d’un mot clé principal

Avant de passer à la rédaction proprement dite, il est nécessaire de connaitre le thème de la page et d’en sortir le mot clé adapté. Il faudra ensuite analyser si ce mot clé est bien indexé sur Google et s’il est pertinent. C’est seulement après ces étapes qu’il faut écrire la page en l’optimisant sur ce mot clé principal.
Il faut cependant faire attention à ne pas tomber dans la sur-optimisation qui est pénalisée par Google. Pour cela il ne faut pas dépasser un taux d’occurrence de 3% pour le mot clé et l’intégrer de façon naturelle dans le titre et quelques-uns des sous titres sans tomber dans l’excès.

Utiliser le bon champ lexical et sémantique

Pour plaire à Google, il est important de rédiger un texte cohérent qui utilise le bon champ lexical et sémantique. Lors de l’écriture d’une page web, le rédacteur SEO doit utiliser les synonymes et les termes associés au mot clé principal. Il doit faire des travaux de recherches approfondies sur les groupes de mots en relation avec le mot clé choisi et les utiliser pour rédiger le contenu optimisé.
Le but de ces actions est de prouver aux algorithmes de Google qu’il s’agit d’un contenu pertinent avec un fil d’idée logique et non de simples blocs de textes indépendants.

Écrire un contenu de qualité

Avec le temps, les algorithmes de Google sont devenus de plus en plus intelligents et pénalisent les sites qui présentent un contenu à faible valeur ajoutée. Pour classer les sites, ils prennent également en compte les réactions des internautes. En effet, le taux de clic, le temps passé sur le site, le taux de rebond, les avis et les partages des internautes sont désormais pris en compte par ces algorithmes.

Il est donc nécessaire de rédiger du contenu avec une réelle valeur ajoutée et des informations pertinentes qui plaisent aux internautes, pour que les différents critères précédemment cités soient en faveur de la page web. Ainsi, plus l’internaute est satisfait du contenu de la page web, plus cette dernière est susceptible de plaire à Google.

Optimiser et bien structurer la page web

Pour faciliter le passage des bots des moteurs de recherche sur la page web et permettre son indexation sur Google, il est important de bien la structurer et l’optimiser.

Pour cela, il faut que la page présente une petite introduction, des paragraphes bien équilibrés avec des intertitres. Il peut également avoir des images d’illustrations et des liens qui redirigent vers des plateformes de notoriété de la même thématique que le site. Les balises méta titre, description, alt des images de la page web doivent également être optimisés sur le mot clé principal.

En travaillant correctement sur l’optimisation et la structuration de la page, il est possible d’augmenter ses chances de plaire à Google et d’être bien classé sur un mot clé ou une requête donnée.